Shula Rajaonah
Une douce évasion vers une destination de rêve aux côtés d'une personne excentrique et attachante ^^


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Rubriques


Sites favoris

LE RESUME DE LA VIE ONLINE DE SHULA RAJAONAH
Le blog hautetfort de Shula
LIONEL DELASSE - PRESENTATION SUR LA MUSIQUE
Le blog estranky de Shula
SHULA RAJAONAH'S RSS
LE BLOG DE SHULA RAJAONAH
LIONEL DELASSE AU TEMPLE ADVENTISTE DE PIERREFITTE
Le blog cusi de Shula
Lionel Delasse - Sanctuaire du Dieu vivant

Socrate - Test des 3 passoires

 

  Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu'un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit : 


"Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?

 

Shula Rajaonah Le chemin du bonheur est tellement étroit qu’on ne peut y circuler à deux à moins de ne faire qu’un.

 

 

 



 - Un instant, répondit Socrate.

Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires : 

- Les 3 passoires?



Mais oui, reprit Socrate. 

Avant de me raconter toutes sortes de choses de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire.

 

Shula Rajaonah Le chemin du bonheur est tellement étroit qu’on ne peut y circuler à deux à moins de ne faire qu’un.

 

 


C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.

La première passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

- Non. J'en ai simplement entendu parler...

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.



Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.

Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon

- Ah non ! Au contraire.

 

 

Shula Rajaonah Le chemin du bonheur est tellement étroit qu’on ne peut y circuler à deux à moins de ne faire qu’un.


 - Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain si elles sont vraies.

 

Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité.

Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ? 

- Non. Pas vraiment.



 Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?"

 

 

 



Publié à 18:14, le 14/03/2011,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire
Page précédente
Page 2 sur 4